Clermont-Ferrand, à l’évidence, s’est rendue célèbre pour sa célèbre marque de pneus et son agréable environnement naturel. Mais elle se fait aussi connaitre par son parc immobilier, devenu l’un des meilleurs pôles d’investissement du paysage citadin français. C’est, en l’occurrence, la location des bureaux à prix abordables ou haut standing, dédiés au coworking ou d’autres activités du tertiaire, qui explose surtout autour des quartiers où l’offre d’emplois est la plus grande.

Location de bureaux : les étapes préliminaires

Que l’on prévoit un projet immobilier d’envergure ou que l’on sollicite un espace de travail agréable et ergonomique, louer un bureau s’avère inéluctable. Voilà pourquoi la location de bureau à Clermont-Ferrandprend un essor phénoménal en raison de ses multiples avantages. Il n’y a qu’à évoquer la compétitivité des prix, une offre immobilière très vaste en matière de bureaux locatifs, le développement durable de la commune pour ne citer que ces critères. Que faire, en premier lieu, pour un projet de location d’un bureau ? À l’acquéreur de déterminer ses priorités même si la recherche de sites spécialisés en location de bureaux à Clermont semble incontournable. Une fois que l’internaute aura cherché les offres les plus rentables et comparé les prix, il pourra alors orienter son choix en dressant éventuellement son cahier des charges et en faisant appel à un conseiller.

Le particulier opte donc pour le bureau qui lui semble le mieux correspondre à ses besoins, au budget qu’il peut lui allouer et à l’emplacement qu’il juge le plus agréable autant que stratégique. Quand l’acquéreur se trouve sur le point de louer un bureau à Clermont-Ferrand, il doit, avant toute chose, choisir la surface la plus adéquate pour ses attentes professionnelles que ce soit 50, 100, 500, 1000 m2 ou plus. Ce dernier se doit de garder en vue qu’un local professionnel individuel coûte bien plus cher que les autres. En vue de contourner cette difficulté financière, la meilleure option demeure la location en plein quartier d’affaires à l’instar du fameux secteur République ou encore la place Jaude ainsi que le quartier résidentiel des Salins. Le périmètre d’action localisé et le capital à investir prêt, le locataire, dès lors, commence sa transaction immobilière en s’adressant soit au propriétaire du bureau soit au gestionnaire locatif également nommé administrateur de biens. C’est ce prestataire qui se charge intégralement de la gestion de la location.

Mode d’emploi pour louer un bureau à Clermont-Ferrand

S’agissant des perspectives d’installation immobilière, l’offre clermontoise laisse l’embarras du choix en préférant les pôles d’investissement économiques disséminés dans toute la zone urbaine intra muros. Il existe deux types de location de bureau à Clermont-Ferrand : l’acquisition temporaire d’un espace de travail lors d’une première implantation ou suite à un déménagement moyennant un bail spécifiant le prix, la durée de l’échéance de la location ainsi que les charges supplémentaires, le cas échéant. Le locataire doit, outre ses redevances, payer une CFE (contribution foncière des entreprises d’où la nécessité d’avoir une bonne capacité de financement. Le bail se décline en trois catégories : le bail à courte durée, le bail commercial et le bail professionnel. À ce trio, s’ajoute le bail mixte qui concerne la répartition d’un local administratif ou commercial entre activité professionnelle et résidence.

Toujours est-il que le propriétaire comme le locataire peuvent convenir, d’un commun accord, de la nature et de la flexibilité des clauses du bail quel que soit son type. À titre d’exemple, c’est le cas du choix entre loyer fixe ou loyer indexé suivant les exigences des deux parties, lors du contrat. Une autre modalité de location est pratiquée qui s’appelle « location ultra-flexible » qui est relative aux bureaux collectifs de coworking, un peu à l’instar des hacker houses, ces lieux de vie mixte combinant hébergement en colocation et lieu de travail commun. De plus en plus en vogue, le co-travail suscite bien des vocations ainsi qu’une croissance exponentielle des demandes d’espaces de travail collaboratif. Cette option de bureaux accolés présente moult avantages dont la compétitivité des prix vu la collaboration des locataires, un espace de travail et de vie plus motivant ainsi qu’un meilleur rendement professionnel. Cela va sans dire qu’il s’agit d’un havre de paix pour les startupers, les employés indépendants, les professions libérales ainsi que tout professionnel soucieux de son indépendance.

Location de bureaux à Clermont-Ferrand : un choix stratégique

En général, conformément à la ZAC (la zone d’aménagement concerté), les bureaux à louer essaiment autour des grandes zones économiques comme les quartiers d’affaires, les axes routiers ou les clusters qui sont des regroupements d’entreprises issues d’un même secteur d’activité. Plusieurs options sont possibles pour la localisation de son bureau professionnel. Ce choix va de l’avenue Jean Mermoz au boulevard Lafayette en passant par le quartier de la Gare, la rue Bonnabaud, la rue Condorcet, la rue Louis Blériot ou encore Montjuzet. La zone la plus stratégique pour le choix d’un bureau à louer, au sein de la cité auvergnate, n’est autre que la périphérie du boulevard Joseph Girod, au sud de Clermont-Ferrand. Ce quartier, entre autres bénéfices, offre la possibilité de bien se restaurer dans les nombreux bistrots et autres restaurants. Il est à souligner que la sélection d’un bureau doit prendre en compte la qualité de l’isolation phonique surtout au sein des espaces bruyants afin d’éviter toute nuisance sonore préjudiciable au bon déroulement de l’activité professionnelle.

Se renseigner sur les commodités et les caractéristiques des locaux

Il faudrait, de surcroît, s’enquérir sur la configuration spatiale de l’espace où vous serez amené à travailler : qualité du réseau Internet, mobilier (armoires, fauteuils etc.), éclairage, décoration d’intérieur. Les bureaux collectifs génèrent plus d’autonomie et ouvrent de plus grandes perspectives de partenariats pour les coworkers. Il est, par ailleurs, possible de recourir à la sous-location, alternative certes hasardeuse mais avantageuse. À cet effet, la municipalité de Clermont met au service des intéressés Turing 22, un espace de coworking et de location de bureaux privés d’une grande compétitivité, adapté à tous les goûts et à toutes les bourses. Ces lieux de travail et de vie sont conçus pour faciliter les performances et stimuler la créativité.