L’aménagement de véhicule, bien qu’il doive être conforme aux attentes du client, doit être réalisé d’une manière ingénieuse pour s’adapter à des situations particulières. L’aménagement de véhicules pour personnes à mobilité réduite, par exemple, demande des travaux plus spécifiques. Ce type d’aménagement peut faire être soutenu par une aide financière.

Pour aider les personnes en situation d’handicap

L’aménagement de véhicules pour personnes à mobilité réduite vise surtout à aider les personnes se trouvant à des situations d’handicap. L’intérieur de ces types d’utilitaire doit permettre à ces personnes handicapées de conduire tout en ayant plus d’autonomie. Il existe désormais de nombreuses entreprises spécialisées dans l’aménagement de véhicules pour personnes handicapées. Ces sociétés réalisent des travaux de modification pour faciliter le transfert de la personne et de son fauteuil roulant, pour permettre la conduite en fauteuil roulant ou encore pour adapter le poste de conduite.

Les différents travaux en aménagement de véhicule pour PMR

Selon les besoins ou les attentes du client en aménagement de véhicules pour personnes à mobilité réduite, il existe plusieurs types de travaux d’aménagement. Une meilleure entreprise d’aménagement de véhicules pour PMR, doit normalement, être capable d’affiner ses études pour répondre aux besoins de ses clients. Parmi les travaux les plus recherchés en aménagement de véhicules pour personnes handicapées, on peut citer les suivants : adaptation de la conduite pour personne avec handicap aux jambes ou aux bras, équipement de véhicule pour personne à mobilité réduite, aménagement du poste de conduite pour une voiture de personne paraplégique ou hémiplégique et installation de treuil pour chargement de fauteuil roulant dans un véhicule.

Un financement des MDPH

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont chargées d’accompagner les PMR dans leurs démarches administratives et leurs projets de vie y compris le projet d’aménagement de véhicules pour personnes à mobilité réduite. Les MDPH peuvent financer une partie du montant de l’aménagement de véhicules des personnes handicapées dans la mesure où celles-ci remplissent certaines clauses, à savoir résider en France durablement, être âgé de moins de 60 ans (ou moins de 75 ans si les conditions étaient remplies avant 60 ans) et avoir un handicap définitif (ou d’une durée d’au moins un an) générant une difficulté absolue de réaliser une ou deux activités essentielles de la vie courante. Le montant de l’aide financière peut atteindre 5000€ en fonction du type de travaux d’aménagement du véhicule.