Comment le climat de fin d’année vous affecte-t-il ? Avez-vous l’habitude de réfléchir à ce qui s’est passé ces derniers mois et prévoyez-vous déjà des objectifs et des actions pour l’année prochaine ? Si vous avez réfléchi à la façon dont il serait positif de bouleverser votre vie professionnelle et, par conséquent, votre routine personnelle, il est peut-être temps pour vous de commencer à travailler en tant que collègue. Mais si vous avez encore des doutes quant à la possibilité de franchir cette étape ou non, il vous est indiqué quelques-unes des raisons les plus importantes pour lesquelles vous devez investir dans votre carrière. Pour que vous puissiez mieux comprendre certains des principaux avantages des espaces partagés, on utilisera certaines des statistiques recueillies lors d’une enquête mondiale menée auprès de collègues. Vous êtes auto entrepreneur, freelance ou indépendant ? Vous voulez sortir de ce long couloir de solitude auquel ressemble votre journée ? Vous cherchez un endroit un peu plus accueillant que la table de votre studio ou le café d’en face pour recevoir vos clients ? De la même façon que les peintres se regroupaient dans les cafés parisiens au XIXe siècle, le coworking s’est développé, pour réunir start up et indépendants. En effet, Internet n’est pas arrivé seul. Avec lui, ce sont multipliés les métiers virtuels : des professions aussi parfois très solitaires. Quand les métiers évoluent, l’organisation du travail doit également suivre. Ces espaces de travail partagés se présentent alors comme une solution idéale pour travailler seul ensemble : toute la logique du coworking. Aujourd’hui, le nombre d’espace de coworking dans le monde explose tout comme le nombre de travailleurs indépendants. À Paris, 140 espaces de travail partagés étaient déjà répertoriés. Paris est d’ailleurs la 3e ville en terme de surface de coworking.

Pourquoi intégrer un espace de travail partagé ?

Vous restez un peu indécis ? Voici 9 raisons qui vont vous faire sauter le pas.

1. Ne pas passer ses journées seul

Humainement être isolé toute la journée reste très difficile à gérer. Professionnellement aussi : rester chez soi n’est certainement pas un moteur de rencontres et d’opportunités. Avec l’avènement des nouvelles technologies, certains métiers sont nés ou sont devenus encore plus solitaires qu’ils ne l’étaient déjà. Prenons l’exemple des traducteurs : ils avaient l’habitude d’aller chercher les textes à traduire chez les clients. Aujourd’hui, tout se fait par e-mail. Ils se retrouvent donc encore plus isolés. Devenir collaborateur permet d’échanger avec d’autres êtres humains : la base, de déjeuner avec eux : le plus, de créer des opportunités business.

2. Séparer sa vie professionnelle de sa vie personnelle

Vivre et travailler au même endroit n’est pas toujours une bonne idée. Toujours un pied au travail, toujours un pied à la maison. Parfois difficile de se concentrer sur ses tâches professionnelles ou de déconnecter avec ses proches. Le coworking offre la possibilité de vraiment mieux segmenter ces deux univers. La plupart des coworking offre également des espaces de détente, où vous pourrez faire de vraies pauses, sans vous rabattre sur les tâches ménagères en retard.

3. Échanger avec des personnes de votre métier

Même si vous connaissez bien votre métier, se poser des questions ou avoir besoin d’avis des pairs arrive régulièrement : sur un dossier si vous êtes avocat, un visuel si vous êtes graphiste, une tournure linguistique si vous êtes traducteur, un contact si vous êtes journaliste. Travailler en open space vous permettra d’échanger avec des personnes de votre profession. Des personnes qui auront peut-être plus d’expérience, d’autres connaissances ou spécialisation. Pour évoluer, rien de tel que l’échange et le partage. Et pourquoi pas si vous êtes débordé, sous-traiter certaines missions avec les collaborateurs de votre profession et inversement ?

4. Un partage de compétences avec d’autres métiers

Un coworking, c’est aussi donner pour recevoir. Vous y rencontrez des personnes qui exercent d’autres métiers qui touchent plus ou moins le vôtre. Un graphiste pourra ainsi, par exemple, donner un coup de main sur des choix de couleur à un développeur à côté de lui. À l’inverse, ce dernier pourrait conseiller le graphiste qui élabore un visuel pour le web. Vous bénéficiez ainsi de ce partage de compétences, qui ne peut être qu’enrichissant pour votre travail.

5. Trouver de nouveaux clients ou des prestataires

Le coworking, c’est aussi de la mise en réseau. Dans ces tiers lieux, vous partagez vos journées avec des travailleurs indépendants comme vous, toujours à l’affût de nouvelles missions. Vos collègues de travail peuvent vous recommander à leurs clients et vous pouvez ainsi mutualiser vos réseaux. Ou eux-mêmes peuvent vous confier des missions qui nécessitent vos compétences et inversement. Certains collègues de travail pourraient devenir des prestataires ou des clients réguliers.

6. Flexibilité et économie

Les espaces de coworking permettent, par-dessus tout, de mutualiser des infrastructures. Louer seul un bureau privé coûte très cher. Prendre un abonnement dans un espace partagé, beaucoup moins. En fonction des bureaux que vous choisissez, différentes formules existent : temps plein, mi-temps, à la journée. À vous de choisir l’espace et la formule qui vous conviennent. Et pourquoi ne pas jongler entre plusieurs lieux, si vos besoins diffèrent d’un mois à l’autre. Chacun choisit l’abonnement qui lui convient. Travailler dans un coworking reste donc l’assurance d’une grande flexibilité.

7. Recevoir ses clients dans un endroit convivial 

Vous n’avez pas les fonds pour louer un bureau ? Recevoir vos clients chez vous parait impensable ? Du coup, vous enchaînez un peu les rendez-vous au café du coin ? Un coworking permet généralement d’avoir accès à des salles de réunion ou à un bureau fermé pour recevoir vos rendez-vous. Un vrai plus en terme de professionnalisme. Les espaces de travail partagé, disons donc de coworking offrent à l’entrepreneur un réel lieu d’échange et de partage, qui lui permettront de ne pas perdre son dynamisme ou sombrer dans le négatif lorsqu’il doit faire face à une période compliquée de la vie de son entreprise. C’est le premier avantage des espaces de coworking : les entrepreneurs se réunissent dans ces lieux pour travailler, mais surtout pour le coté social : obtenir un soutien dans les coups durs, du conseil sur les problématiques de l’entreprise, mais aussi pour offrir son écoute et son soutien. Lorsque l’espace est bien géré, il est alors aussi synonyme de système d’échange communautaire, autour d’un café, du repas, ou d’un ordinateur.

8. Se stimuler les uns les autres

Quand on travaille chez soi, la motivation peut parfois laisser à désirer. Se retrouver dans un vrai cadre de travail, avec des collègues même si vous ne travaillez pas sur les mêmes sujets s’avère plus motivant. Vous pourrez vous stimuler les uns les autres et faire de vraies pauses ensemble : fini l’entre deux. 

9. Bénéficier des ressources et du matériel pro de l’espace

En plus de bénéficier d’un espace mutualisé, vous avez accès à ses ressources comme une photocopieuse, une connexion internet qui doit envoyer du lourd, des espaces de rangement, parfois une cantine.