Lorsque vous constatez que quelque chose ne se passe pas comme prévu dans votre vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, il est temps de s’arrêter et de réfléchir à la situation et à ce qui peut être fait pour y remédier. Lorsque vous remarquez que vous ne vous sentez plus bien dans votre environnement de travail, par exemple, vous devriez commencer à prêter davantage attention aux détails qui renforcent le sentiment négatif afin d’étudier comment vos propres actions peuvent améliorer tout ce qui vous entoure. En ce qui concerne le travail, il est d’ailleurs important de savoir à l’avance que les améliorations doivent porter principalement sur vos relations avec les personnes, après tout il n’y a pas d’environnement d’entreprise sans relations interpersonnelles. Si le fait de bien se comporter avec son entourage exige beaucoup plus que la simple politesse, il est important de savoir comment commencer à s’améliorer sur ce plan et quelles attitudes adopter. Les séances de coaching sont également très utiles à cette fin, car elles aident votre carrière dans son ensemble. Et, avec un peu de soutien, vous remarquerez bientôt comment des attitudes simples peuvent améliorer l’environnement de travail non seulement pour vous, mais aussi pour toute votre équipe, qui peut s’inspirer de votre comportement et créer un climat organisationnel encore plus motivant. Voir ci-dessous un résumé de ces attitudes et évaluer si, à un moment donné, elles ont déjà été mises en pratique ou si vous avez des difficultés à le faire :

Travailler sur la connaissance de soi

Si vous considérez que votre environnement de travail est mauvais ou si vous pensez simplement que quelque chose peut être amélioré, la première étape consiste à vous étudier, en cherchant à vous connaître et à répondre à des questions spécifiques, parmi lesquelles la façon dont vous vous comportez vous-même dans cet environnement et comment vous réagissez aux situations défavorables qu’il impose. Cet exercice ne semble peut-être pas être le plus simple, mais il tente d’identifier si votre point de vue vous dérange, ainsi que d’en apprendre davantage sur vous-même. Savez-vous vraiment quel est votre style de leadership ? Votre façon de vous mettre en relation ? Comment traitez-vous la politique des entreprises ? Et si les autres le perçoivent de cette façon ?

Chercher à connaître l’autre

Il est aussi important que de se connaître soi-même et de connaître son comportement dans l’environnement de travail que de chercher à connaître les personnes qui travaillent avec vous, afin de générer une relation plus riche. Il n’y a pas de règle spécifique sur la manière de procéder, mais il est fondamental d’avoir la curiosité d’en apprendre davantage sur ses collègues et ses supérieurs, après tout, de nombreux préjugés formés ne sont brisés que par cette connaissance, en évitant que de mauvaises idées ne se forment et que cet environnement n’acquière une atmosphère négative. Apprenez à écouter sans porter de jugement et soyez conscient que chaque individu a sa propre histoire de vie et apporte avec lui une perception différente du même fait.

Développer l’empathie

Se mettre à la place de l’autre est une tâche difficile pour beaucoup de gens, mais dès que vous serez capable de la développer, vous pourrez comprendre le comportement des autres et leurs visions, et aussi développer la capacité à éviter les jugements inutiles et négatifs.

Comprendre l’environnement dans lequel vous êtes inséré

Même si cela est implicite, il est important de souligner que vous devez également chercher à comprendre l’environnement de travail dans lequel vous êtes inséré, car il peut en effet générer une insatisfaction précisément parce qu’il ne répond pas à vos attentes ou parce que vous ne répondez pas aux siennes. Essayez de savoir tout ce qu’il demande en termes de résultats et de comportement, et quelles sont ses attentes par rapport à son rôle et à son travail, afin de comprendre si ce que vous lui fournissez correspond à ce qui est attendu.

Être attentif aux processus

Chaque entreprise est composée de processus différents, y compris la vôtre, mais les connaissez-vous ? Les connaître et les observer est la clé pour proposer des améliorations et réduire les obstacles qui se présentent dans la vie quotidienne. Lorsque les activités se déroulent correctement, les tâches de chacun s’allègent et, par conséquent, l’environnement de travail devient plus agréable. Si vous ressentez le besoin de vous améliorer mais que vous n’avez pas encore mis ces tâches en pratique ou que vous avez du mal à les travailler pour obtenir des résultats concrets, envisagez sérieusement d’adopter les séances de coaching comme alliées.

Autres conseils :

1. Faites ressortir l’architecte d’intérieur qui est en vous

Sans budget, il est parfois difficile d’améliorer entièrement son lieu de travail. Il existe pourtant des astuces assez simples et à moindre coût. Ré-agencez vos locaux avec l’existant. Modifier l’agencement, changer la configuration, on bouge un ou plusieurs bureaux, on déplace une plante par ici, on fait le choix d’égayer les murs d’affiches, de mots inspirants, de tableaux à idées ou pensées. Des mesures très simples et qui marchent si et seulement si les employés sont mis à contribution dans le choix de ce nouvel agencement ! En bref, on passe un moment avec ses collègues à réfléchir sur la nouvelle disposition la plus à même de booster la motivation et ses performances. Cette simple astuce vous permettra de casser la routine et de changer un peu votre “point de vue” au quotidien. Réitérer régulièrement, au moins 2 fois par an. Bougez ! Plus d’un quart des Français déclare ne pas avoir la possibilité de changer de poste et de bouger. Alors proposez à vos salariés de changer de place. Cela génère bien souvent un sentiment d’écoute et provoque un effet « booster » sur leur motivation. Attention: n’imposez pas ce changement, laissez choisir, décider entre eux. Cela n’en sera que plus bénéfique.\

Faites “respirer” vos bureaux

Les plantes sont très bénéfiques à la vie de l’entreprise, on s’en occupe, on les voit grandir, elles habillent le bureau, et vous le rendent : du bon oxygène tout au long de l’année. Comme la musique, cela adoucit les mœurs et permet de se ressourcer. Vous pouvez bien entendu vous occuper de tout, ou choisir de passer par l’intermédiaire de spécialistes du domaine, tels que: Aura qui propose aux entreprises de bénéficier des bienfaits de l’aquaponie au sein des espaces professionnels. 

Concentrer les efforts sur la concentration 

Se détendre au bureau est essentiel, maisles conseils pour améliorer votre environnement de travail avoir la capacité de se concentrer quand on le souhaite l’est encore davantage : 39 % des Français déclarent ne pas avoir accès à un lieu pour se concentrer sur leur lieu de travail. Plusieurs solutions : créer un espace isolé, offrir des casques insonorisant à celles et ceux qui le souhaitent, laisser la possibilité de travailler ailleurs que depuis son bureau en facilitant le télétravail et le flex-office.

2. Créer un espace de pause favorable à l’échange et la convivialité

Toujours selon l’étude, pour garantir l’authenticité,l’Être Soi-même, un des principes fondamentaux est de créer des environnements informels, non contraignants, qui donnent un sentiment de « chez soi ». Qu’il soit design ou cocon, rien de tel qu’un espace de pause axé sur la convivialité et le partage entre les employés. Un moment de pause doit être ressourçant, un moment pour souffler pour ensuite mieux repartir. C’est pour cela que l’aménagement de cet espace est primordial.

3. Renforcer la dynamique de groupe

Plusieurs actions simples peuvent aider au renforcement d’une dynamique de groupe en entreprise.

Faites entrer le sport dans votre entreprise

La sédentarité est un vrai fléau en entreprise, on ne se lève plus de sa chaise ! Selon une récente étude, la pratique d’un sport par les salariés augmenterait de 6 % à 9 % la productivité d’une entreprise. Beaucoup de prestataires se sont, en effet, lancés sur le créneau de la mise en relation avec des salles de sport/des coachs. Mais d’autres acteurs considèrent que le sport doit devenir une variable interne de l’entreprise et de la fonction RH pour améliorer durablement le bien-être des collaborateurs. C’est le cas de La Pause Baskets qui propose de pratiquer le sport directement dans les locaux, et en groupe, sous forme d’abonnement et en variant les disciplines.