La gestion d’une entreprise implique de se préparer à relever de nombreux défis. Or, l’un des aspects à prendre en compte, surtout avant la fermeture annuelle de l’entreprise, est la sécurisation des locaux. En effet, des locaux vides laissent place à bien des mauvaises surprises. Qu’il s’agisse d’une surtension provoquant un incendie ou d’une inondation due aux intempéries, votre matériel est en jeu. Sans compter le risque d’intrusion : un bâtiment mal sécurisé permet aux cambrioleurs de s’introduire facilement et de causer d’immenses dégâts… Pour éviter de compromettre votre établissement, vos réserves et vos équipements pendant vos congés, certaines mesures sont à prévoir. Découvrez toutes les astuces de sécurité dans cet article.

Verrouillez le bâtiment

Même si cela relève du bon sens, beaucoup omettent de verrouiller certaines entrées. Une simple fenêtre mal fermée peut permettre à un cambrioleur de pénétrer dans votre établissement. Voilà pourquoi il est essentiel de verrouiller tous les accès avant de clôturer votre entreprise. Cela comprend les entrées principales, les fenêtres, les portes des bureaux (notamment ceux contenant des données sensibles) ainsi que les sorties de secours. D’ailleurs, vous pouvez toujours opter pour les portes blindées, qui apportent une sécurité renforcée avec leurs serrures multipoints. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un serrurier à Bruxelles si vous habitez la capitale belge. Véritable expert en changement de serrure, ses services comprennent les systèmes de sécurité, le blindage de porte et bien plus. Enfin, si vous disposez d’un système de contrôle d’accès en dehors des serrures, d’autres précautions doivent être prises. Commencez par revoir les codes d’accès et dressez une liste des employés qui les connaissent. Pour une meilleure sécurité, veillez également à désactiver les portes à ouverture automatique.

Vérifiez le fonctionnement des équipements de sécurité

Au moment de la fermeture annuelle de votre entreprise, pensez à tester vos équipements de sécurité. Contrôlez les alarmes incendie, les caméras de sécurité, les détecteurs, les dispositifs de commande d’accès et autres, afin de vous assurer de leur bon fonctionnement. En outre, contactez votre prestataire de télésurveillance et communiquez-lui vos périodes de fermeture ainsi que vos coordonnées au cas où une alarme se déclencherait en votre absence. Il est conseillé de toujours faire ces étapes au préalable, afin d’avoir suffisamment de temps pour effectuer des ajustements si nécessaire. Ainsi, au moment de votre congé, vous pourrez en profiter en toute tranquillité sachant que votre local est parfaitement protégé.

Débranchez tous les dispositifs inutiles

Si vous disposez d’appareils qui ne doivent pas nécessairement être allumés à la fermeture des locaux, pensez à les débrancher avant de vous absenter. Selon la saison, les salariés peuvent oublier de débrancher les chauffages d’appoint ou les ventilateurs. Il convient donc de jeter un coup d’œil dans les différentes pièces et bureaux pour s’assurer que tout est dans l’ordre. Pensez également à déconnecter toutes sortes d’appareils électroniques : ordinateurs, imprimantes, scanners, projecteurs, etc. Si votre entreprise dispose d’une cuisine, n’oubliez pas de débrancher le micro-ondes, la cafetière et autres petits appareils ménagers Cela vous évitera de les retrouver endommagés à votre retour au travail. Même en cas de panne ou de surtension soudaine, vos appareils resteront intacts tant qu’ils sont hors tension.

Gardez les objets de valeur dans un coffre-fort

En plus de sécuriser vos objets de valeur en cas de vol, les coffres-forts les protègent également contre les sinistres tels que les incendies et les inondations. Si vous envisagez d’acheter un coffre-fort, veillez à en choisir un qui soit à la fois résistant au feu et aux effractions. Vous pouvez y ranger toutes sortes de biens de valeur : argent liquide, contrats, papiers administratifs, documents financiers, contrats d’assurance, etc. Pour davantage de protection, vous placez le coffre-fort dans une pièce dont la porte est équipée d’une serrure de sécurité. De cette façon, en cas de tentative d’effraction, tous vos biens matériels seront à l’abri.

Méfiez-vous des réseaux Wi-Fi publics

Beaucoup pensent que consulter leur courrier électronique commercial en utilisant une connexion Wi-Fi publique est sans danger, mais cela présente en réalité des risques. En effet, l’utilisation des réseaux publics peut exposer vos informations personnelles ainsi que vos données professionnelles. Par conséquent, si votre personnel doit travailler à distance pendant les congés, le plus sage est de protéger les données de l’entreprise à l’aide d’un réseau privé virtuel ou VPN pour faire court. Le VPN vous permet de retrouver les informations contenues dans le réseau de votre entreprise tout en le sécurisant et en dissimulant vos informations privées.