Que vous rénoviez une maison ou que vous en construisiez une nouvelle, l’isolation est essentielle pour une maison saine et économe en énergie. L’isolation de votre habitation augmente le confort et donc la qualité de vie dans vos quatre murs. Plus important encore, il peut réduire considérablement vos besoins en chauffage. La réduction des pertes de chaleur et donc de la consommation d’énergie domestique représente une contribution significative à la protection de l’environnement. La chaleur n’est pas un élément gratuit, ce serait faute de la laisser s’évaporer dans la nature. Pour la contenir, il est nécessaire de faire un bilan thermique de la maison. Ensuite, entreprendre les travaux d’isolation, qui peuvent être plus ou moins importants en fonction du problème à résoudre. Équiper sa maison d’une isolation thermique efficace est une tâche complexe. Par conséquent, vous devez planifier votre projet avec minutie. Ces conseils vous aideront à obtenir le meilleur résultat possible.

Pourquoi faut-il faire isoler sa maison ?

Les maisons qui ne sont pas suffisamment isolées laissent souvent place à des courants d’air et de l’humidité. Même dans les pièces bien ventilées, cela donne une sensation de froideur et une odeur de moisi. Une mauvaise isolation peut également entraîner l’apparition de moisissures sur les murs, qui reviennent même après un nettoyage. Ainsi, les maisons avec une bonne isolation et une bonne ventilation sont plus saines et plus confortables. En outre, elles consomment moins d’énergie. En hiver, une bonne isolation de maison vous aidera à conserver la chaleur avec une utilisation minimale de votre chauffage. Elle vous permettra également de limiter le recours à la climatisation en été, car elle maintient une température agréable. De cette façon, vous pouvez réduire votre consommation d’énergie, économiser sur les coûts de chauffage et réduire vos émissions, ce qui est bon pour votre finance ainsi qu’à l’environnement. En plus de l’efficacité énergétique, l’isolation améliore également le confort de vie et le bien- être. Elle augmente la température de surface des composants externes, ce qui assure à son tour des températures ambiantes plus constantes et un environnement de vie plus confortable. Enfin, l’isolation protège les murs et les peintures de la condensation, offrant ainsi une longue durée de vie. Pour la réussite de votre projet d’isolation, il est conseil de faire appel à un entrepreneur en rénovation.

Isoler les murs : la première étape pour une maison saine et confortable

Les murs sont la deuxième source de perte de chaleur dans une maison. Ils laissent passer au travers jusqu’à 25 % de la chaleur. Ceci est principalement dû à l’espace libre entre les murs extérieurs et intérieurs. Cependant, seul un expert en isolation peut évaluer s’il existe réellement des espaces vides entre les murs en vue de les isolés. Les murs peuvent être isolés de deux façons : par l’extérieur et par l’intérieur. Il est plus économique de faire une isolation par l’intérieur. Cependant, cela entraîne une réduction importante de l’espace habitable. De plus, ce type d’isolation ne permet pas d’éliminer tous les ponts thermiques de la maison. Elle peut également entraîner des perturbations dans la maison (impossibilité de faire passer les prises électriques et les tuyaux, gêner l’ouverture des fenêtres, etc.). L’isolation extérieure est plus efficace que l’isolation intérieure, notamment pour supprimer les ponts thermiques. En revanche, ces travaux sont très coûteux et vous avez besoin de faire appel à une entreprise de rénovation. Ce type d’isolation nécessite, par exemple, la modification des vitres des fenêtres. Elle a également un effet positif sur l’apparence de la maison. Puisque, l’isolation par l’extérieur nécessite de faire un ravalement, vous pouvez en profiter pour améliorer l’aspect extérieur et le confort de votre demeure. Toutefois, notez que ce type d’isolation nécessite un permis de construire, car elle implique la modification de l’extérieur de la maison.

Isoler les planchers : le garant d’un confort optimal

Le plancher est l’une des parties de la maison qu’il faut isoler à tout prix. En effet, il est responsable de 7 à 10 % des pertes de chaleur. Vous pouvez isoler le plancher simplement en le rendant étanche ou en faisant une rénovation de carrelage.

L’isolant peut être installé soit sous, sur ou entre les solives. Améliorer l’isolation des sols ne nécessite pas un gros budget et peut être fait rapidement par des spécialistes. L’isolation du plancher permet également de réaliser d’importantes économies d’énergie, surtout si le plancher est situé au-dessus d’un garage, d’un sous-sol, d’une salle de bain ou d’une cave. Lors du choix de l’isolant, il faut tenir compte des conditions spatiales (hauteur du sol au plafond), de l’accessibilité (par exemple, une cavité) et la surface du sol à isoler. Vous avez le choix des matériaux à utiliser. Cependant, il est conseillé d’utiliser un isolant rigide pour les surfaces planes. En revanche, un isolant souple conviendra mieux aux surfaces irrégulières, car il s’adapte facilement à la forme du support.

Isoler la toiture : un indispensable

L’isolation de la maison est une étape importante après la construction de base. Elle est très importante et ne doit jamais être négligée, car votre confort en dépend. Le toit est la partie de votre maison à laquelle il faut porter une attention particulière pour préparer ce projet. En effet, l’isolation de la toiture assurera le confort thermique de dans votre maison.

Une toiture bien isolée empêche les pertes de chaleur et permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Selon une analyse, près de 30 % des pertes d’énergie d’une maison sont dues à la mauvaise isolation du toit. Avant de vous lancer dans ce projet, sachez que l’isolation d’un comble perdu et d’un comble aménagé sont totalement différentes. Pour ceux qui ont refait leur grenier, il est conseillé d’isoler les toits en pente par l’extérieur ou par l’intérieur. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’une opération assez conséquente, car elle nécessite le retrait complet de la couverture du toit. On ne saurait que vous conseiller de faire appel à un entrepreneur en rénovation pour la réussite de ce projet. En revanche, si vous avez un comble perdu, vous devrez choisir la technique d’isolation par le plancher. Vous pouvez choisir entre différents types de matériau isolant pour réaliser cette tâche. En fonction de vos moyens financiers, vous pouvez choisir entre les isolants en plastique, les isolants biosourcés, la laine minérale, etc.

Faire une isolation thermique intelligemment pour un résultat optimal

Le pare-vapeur : un petit détail qui change tout

L’étanchéité à la vapeur est un aspect important à prendre en compte dans tous les projets de rénovation et de construction afin de garantir la longévité du bâtiment. En effet, l’endroit où la vapeur s’accumule risque de se dégrader rapidement. La solution la plus courante consiste à installer un pare-vapeur. Il est important que le pare-vapeur soit toujours installé du côté chaud, c’est-à-dire à l’intérieur.

Isolant mince : une solution facile

Les isolants minces ont été introduits sur le marché du bâtiment il y a quelques années de cela. On prétend souvent qu’elle est aussi efficace que la laine de verre de 20 cm d’épaisseur, bien qu’elle fasse généralement moins de 2 cm d’épaisseur. Les isolations minces sont des alternatives intéressantes à l’isolation traditionnelle, notamment dans les endroits où il n’est pas possible d’installer une isolation suffisamment épaisse. Les isolants minces sont les tendances sur le marché actuel. En effet, c’est le matériau idéal si vous projetez de faire une rénovation de façade. En outre, un isolant mince peut également être la réponse aux problèmes de perméabilité à la vapeur d’eau. Ce type d’isolant est composé de feuille d’aluminium qui lui offre une longue durée de vie et une résistance à la vapeur d’eau. Toutefois, un isolant mince est comme une arme à double tranchante, car si l’installation n’est pas effectuée conformément aux prescriptions, la condensation et la formation de moisissures sont inévitables.