Travailler dans une harmonie saine permet de fournir un bon rendement en entreprise. De ce fait, être exposé au bruit dans un cadre professionnel peut devenir très gênant et dégradant pour votre rendement. Si vous êtes exposé à des nuisances sonores, voici pour vous quelques solutions pour travailler en toute quiétude.

Nuisances sonores extérieures : identifiez les sources du bruit

Le cadre professionnel est généralement défini par des contraintes spatiales. L’orientation de votre bâtiment, la proximité avec des industries ou le rapprochement de votre entreprise à une voie ferroviaire peuvent causer des bruits insupportables pour le personnel. Avant de trouver une solution face à cet inconfort quotidien, il est important de pouvoir identifier toutes les sources des sons extérieurs. Le partage d’un bureau en commun ou la finesse des fermetures du bureau peuvent également être les raisons de nuisances sonores au travail. Si les voix de vos collègues vous parviennent par votre fenêtre ou par la porte du bureau, recourir à une baie vitrée étanche peut être une solution rapide.

Quelle que soit l’intensité, il convient de ne pas négliger une source de nuisance, aussi minime soit-elle. Les pires nuisances acoustiques sont celles émettant un bourdonnement constant à faible fréquence. De tels bruits irritants peuvent être écartés par le recours à des rideaux acoustiques insonorisés ou par des revêtements protecteurs pour fenêtres. Mieux, si les bureaux sont distincts et que les bruits émanent de l’environnement extérieur, il faut procéder prioritairement à une atténuation des bruits en direction des postes de travail. Ceci peut se faire grâce à une installation de baie vitrée ou de fenêtres en aluminium aux spécificités appropriées afin d’annihiler le bruit. Dans bien des cas, ce sont des solutions pratiques et avantageuses pour les entreprises qui ne sont pas en mesure de recourir à des moyens technologiques avancés ou à une expertise technique avérée.

Créer un store d’isolation ou installer des absorbeurs acoustiques

Les absorbeurs acoustiques sont des composantes capables d’affaiblir, voire de contenir les bruits extérieurs. Il peut s’agir de fenêtres en PVC, d’une baie vitrée ou de fenêtres en aluminium. Ils procèdent d’une technologie avancée de réduction de bruits extérieurs et peuvent donc exiger des coûts considérables. En milieu professionnel, la sécurité des communications doit être une préoccupation majeure du responsable. Cette recommandation doit tenir compte de la sécurité des bâtiments, de la sécurité du personnel et de la sécurité des informations. Pour y parvenir, il est indispensable de recourir à un audit de sécurité afin de relever des vulnérabilités subtiles.

Il est également possible de créer une distanciation des bruits extérieurs en recourant à des salles renforcées par des barrières acoustiques. En réalité, au lieu de procéder à un réaménagement intégral de tous les bureaux, vous pouvez plutôt opter pour la création d’un local équipé d’isolants acoustiques au sein duquel les travailleurs peuvent se rabattre en cas de nécessité. Une salle en fond de couloir et suffisamment distante de la source acoustique rebutante est l’espace idéal. Au-delà, le système de chauffage, la ventilation, la climatisation peuvent être aussi des sources de bruit dérangeant. Il convient de les entretenir régulièrement ou d’effectuer leur renouvellement régulier. Si les bureaux sont directement exposés à l’espace extérieur, placer des fermetures rigides à hauteur idéale ou des fenêtres en PVC pour réduire le bruit est la solution la plus convenable.

Anticiper sur les risques sonores

Les nuisances sonores en milieu professionnel peuvent être source de maladies professionnelles. C’est la raison pour laquelle la législation sur le travail exige de l’employeur la mise en œuvre de moyens nécessaires et suffisants en vue de la réduction de ces potentiels risques. Il importe alors de recourir à des professionnels afin de mesurer le seuil de bruit intérieur au sein de votre entreprise. Pour une personne qui se retrouve dans un espace de travail où le bruit est évalué à plus de 45 dB, la fatigue physique et émotionnelle se ressent plus aisément. Si votre compagnie est installée à proximité d’un store très fréquenté, optez pour des murs équipés de panneaux à effet insonorisant.

Dans la dynamique d’une première installation de votre entreprise, il peut être utile de recourir à un audit général afin d’anticiper sur les risques sonores extérieurs. Dans un environnement bruyant, il n’est pas adapté de construire en exploitant des matériaux classiques. Dans l’idéal, il peut être stratégique de consulter le plan d’aménagement du territoire auprès des autorités municipales avant d’engager les travaux de construction. Mieux, l’exploitation de fenêtres isolantes ou de fenêtres en aluminium dans la composition architecturale de votre bâtiment est la solution la plus appropriée aux dérangements extérieurs. Si votre société s’est installée en respect des exigences légales, mais que les nuisances externes persistent, il est possible de se référer à l’autorité étatique afin de bénéficier d’une meilleure réadaptation.

Au-delà, pour améliorer la productivité du personnel, il est utile de prévoir un espace personnel empêchant toute intrusion inopinée. La mise en place d’un espace réservé permettant au salarié d’extérioriser ses idées en toute liberté facilite le développement d’idées novatrices.