Le cowork peut être l’endroit idéal pour créer des liens nouveaux et positifs. Comme tout cet univers est très nouveau pour la plupart des gens, suivre un guide de coworking est conseillé. Avant de passer à la signature du contrat avec l’entreprise et à l’intégration et adaptation à l’espace partagé, il est primordial de visiter les lieux et faire un essai dans l’espace du coworking, même si ce n’est qu’une seule journée. Il est très important de ressentir l’ambiance du lieu et de voir si vous pouvez vous identifier et travailler avec vos coworkers.

Votre ville n’a peut-être pas beaucoup d’options de coworking, mais, s’il y en a, c’est bien d’expérimenter avant de choisir le lieu où vous allez appeler “le bureau”. C’est comme une chaussure que vous voulez acheter : il ne sert à rien d’être jolie et être à la pointe de la mode du moment si cela risque de vous faire mal aux pieds. Chaque espace de travail a un profil et une dynamique de routine différente. Il peut arriver qu’un avocat ne s’adapte pas aussi facilement dans un environnement rempli de professionnels créatifs qui jouent aux jeux vidéo pendant la journée. Des comportements de bon voisinage doivent être suivis dans un espace de travail commun… Ne parlez pas fort au téléphone (ou pire, avec le haut-parleur activé), c’est sans doute la plainte la plus fréquente dans les espaces communs. On s’attendrait à ce que le coworkeling soit plus bruyant que le bureau à domicile, bien sûr. Mais parce que c’est un endroit où les gens vont juste pour produire, on s’attendrait à un peu de bon sens collectif à cet égard. Bien sûr, un coworking n’est pas une bibliothèque et ce ne sera pas un environnement silencieux. Personne ne vous demande de ne pas décrocher le téléphone à votre bureau – notamment parce que le travail de beaucoup de gens implique de rester en ligne toute la journée. Toutefois, ayez la rigueur d’essayer de contrôler le volume de votre voix et bien sûr d’éviter d’écouter l’appel sur haut-parleur. Utilisez les espaces de réunion ou d’appel. Si le coworking n’a pas cette possibilité, profitez-en pour prendre un café dans la cuisine pendant que vous restez au téléphone à résoudre ces interminables conversations. Personne n’a besoin d’écouter toute votre conversation avec le client ou avec la banque qui a appelé pour proposer une nouvelle limite à la carte de crédit. N’écoutez pas non plus les conversations téléphoniques sur haut-parleur de vos coworkers. C’est l’une des situations les plus désagréables de la vie quotidienne d’un coworker, cela gêne et ennuie. Dans ce cas, une bonne vieille empathie est toujours nécessaire : voulez-vous demander au collègue d’à côté de raccrocher ou de baisser le son ? Ne soyez pas trop spacieux. C’est bien que vous payiez une redevance mensuelle pour travailler en commun, mais cela ne signifie pas que vous pouvez être relâché. Incluons dans ce thème le soin des repas. Manger une pomme tout en travaillant à votre table est relaxant, mais envoyer un macaroni fourré de sauce tomate à la table blanche n’est peut-être pas très agréable. Évitez d’utiliser et d’abuser la cuisine, le garde-manger, la salle des fêtes, et tous les lieux destinés aux repas. Faites attention à ce que vous laissez sur votre table.

Prendre le temps d’interagir avec ses collègues

Quand on est une personne un peu introvertie, il faut un certain temps pour socialiser dans le cadre du coworking. Observez d’abord l’environnement autour et de travail avant de vous y intégrer. Avec le temps, votre routine au travail changera complètement, quand vous vous familiariserez au cadre de travail. 

Trouvez des moyens de vous rapprocher des gens. Apporter une collation à partager peut être une bonne idée pour vos premiers jours au bureau. Proposez une collation et profitez déjà de l’occasion pour échanger une idée, vous présenter et demander ce que font vos collègues.

Participez aux événements créés par le coworking. Lorsqu’il organise un petit déjeuner ou une conférence gratuite, ce sont principalement les membres de l’espace auxquels le gestionnaire de la communauté pense.

Essayez de connaître et d’interagir au maximum avec vos coworkers, et de découvrir par la même occasion des intérêts communs.

Respecter les objets partagés et ne pas se les approprier

Ceci est un autre conseil qui consiste à s’adapter avec le concept de vie commune de travail. En effet, iI y a des choses que nous faisons sans même nous en rendre compte, comme emprunter l’agrafeuse et l’oublier à notre table. L’idéal est donc d’utiliser les objets partagés là où ils doivent rester. Avez-vous dû utiliser les ciseaux ? Utilisez-les et remettez-les en place. N’emportez pas la glacière à café sur votre poste de travail, même si vous êtes invétéré par ce mets délicat.

Il faut aussi respecter les choses dans le réfrigérateur. Prenez seulement ce qui vous appartient.

Éviter de répandre des arômes excessifs ou désagréables dans la pièce

Quelques problèmes récurrents : des collègues qui exagèrent sur le parfum, des personnes qui oublient le déodorant ou des collègues qui décident de manger quelque chose qui sent très fort au poste de travail. Éviter de manger par exemple une boîte de thon dans les espaces communs, surtout si les pièces sont de petite taille. L’odeur pourrait rendre l’atmosphère de travail désagréable. 

N’abusez pas non plus des sprays aromatisants. De plus, vos coworkers pourraient avoir une rhinite allergique à ces produits, et cela aurait pour effet de rendre les lieux inconfortables à vivre.

Alors, méfiez-vous des excès et essayez de vous rendre compte que vous ne dérangez pas les gens autour de vous.

Utiliser un casque au travail

Même si vous n’aimez pas écouter de la musique pendant que vous travaillez, ou si vos exigences ne vous permettent pas ce luxe, apportez un casque au bureau.

Nettoyer votre désordre

Même si le coworkorking a un employé qui s’occupe du service de nettoyage, il est important de se rappeler qu’il n’est pas là pour être votre employé.

Essayez de ne pas oublier la vaisselle sale sur votre poste de travail du jour au lendemain – nous savons que cela arrive parfois – surtout si vous buvez du café avec du sucre. Les fourmis adorent ce marécage au fond de la tasse, restez vigilants.

Respecter les espaces qui doivent être réservés

Vous pouvez même profiter du fait qu’il n’y a personne dans la salle de conférence pour passer cet appel important, mais il est toujours bon de vérifier avec le responsable de l’espace si vous pouvez le faire. Et même si l’utilisation de ces salles est comprise dans votre forfait en tant que membre de l’espace, il est également important de vérifier l’horaire pour s’assurer que personne d’autre n’a réservé cet endroit.

Également, lorsque vous utilisez la salle pour une réunion, ne faites pas d’heures supplémentaires. N’oubliez pas qu’il y aura probablement une réservation après la vôtre, une autre réunion avec un rendez-vous.

Éviter d’emprunter des choses tout le temps

Une bonne idée pour éviter cela est d’avoir une liste de contrôle dans votre agenda ou sur votre portable. Que devez-vous emporter avec vous chaque jour lorsque vous quittez la maison ? Ordinateur, alimentation électrique, adaptateurs, chargeur de téléphone portable, batterie externe, kit d’hygiène, casque, etc.

Bien sûr, des événements imprévus se produisent, mais cette organisation fait partie de votre routine professionnelle. Tout le monde peut avoir besoin d’emprunter quelque chose pour le collègue d’à côté, mais quand cela devient une routine, cela commence à devenir ennuyeux.

Aider dans les actions de collaboration au quotidien

Une fois de plus, même si le coworking a des employés responsables du nettoyage ou du café, il vaut la peine d’aider chaque fois que cela est possible. Par exemple, si vous prenez à votre tour un café chaud et que vous remarquez que le liquide sacré touche à sa fin, faites-le savoir au responsable de ce secteur au lieu de lui tourner le dos et de laisser le collègue suivant sans café. Ou si, en allant aux toilettes, le papier toilette s’épuise, contactez le personnel pour faire remplacer les articles.

Respecter le temps de travail des autres collègues

Il est important d’être amical pour créer des liens dans un espace partagé. Mais il est également important de savoir comment respecter les limites de vos coworkers. Vous pourrez peut-être faire votre travail en discutant, mais quelqu’un qui essaie d’écrire un article aura probablement besoin d’un peu de silence pour se concentrer.

Ne tirez pas sur le bavardage tout le temps et remarquez les panneaux “ne pas déranger”. Vous ne verrez pas de panneau indiquant cela, mais il est important de remarquer si le collègue d’à côté a un casque ou un regard concentré.