La construction d’un bâtiment professionnel s’effectue dans le cadre de création ou de développement d’une entreprise. Pourtant, l’édification de ce genre d’immeuble est très vaste et complexe. Pour cette raison, toute personne qui s’y intéresse devrait pouvoir être en mesure de connaître les notions importantes sur le sujet. Voici quelques-unes des informations indispensables à connaître avant de construire un bâtiment professionnel.

1. Les types d’assurance pour bâtiments professionnels

Souscrire son projet à une assurance construction professionnelle est une démarche essentielle pour toute construction de bâtiments professionnels. Certaines assurances sont d’ailleurs obligatoires. C’est le cas de l’assurance responsabilité décennale. Il en est de même pour l’assurance dommage ouvrage qui vous permet d’être remboursé rapidement si vous êtes victime de dommages de nature décennale. Parmi les différentes assurances indispensables à votre projet figurent l’assurance dommage ouvrage, la garantie décennale, la garantie de bon fonctionnement et la garantie de parfait achèvement. En principe, tout maître d’œuvre doit pouvoir connaître ces différentes assurances avant d’effectuer des travaux de construction. Afin de mener à bien le contrat de construction, il est important de souscrire à ces assurances. Elles sont le gage du respect effectif de l’accord de construction d’immeubles.

L’assurance dommage ouvrage et la garantie décennale se complètent, car l’assurance civile décennale vous permettra aussi d’assurer la solidité de l’ouvrage et de ses équipements indissociables pendant 10 ans. Ainsi, elles protègent tous vos bâtiments des grandes malfaçons. Encore appelée garantie biennale, la garantie de bon fonctionnement a pour but de couvrir les différents dommages portant sur les équipements dissociables de l’ouvrage. Contrairement aux deux assurances précédentes, celle-ci s’applique pendant deux ans. Quant à la garantie de parfait achèvement d’une durée d’un an, elle permet au maître d’ouvrage d’obtenir les réparations des différents dégâts subis à l’issue des travaux. L’entreprise ayant réalisé les travaux devra donc procéder aux remises en état nécessaires.

2. Les formalités administratives

Avant d’effectuer des travaux de construction de bâtiments professionnels, il faut déposer une demande de permis de construire à la mairie de la commune où vous voulez réaliser votre projet de construction. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un télé service afin qu’il vous aide à constituer votre dossier ou à remplir un formulaire dans les plus brefs délais. Retenez que les différentes pièces que doit contenir votre permis de construire sont entre autres le formulaire de permis de construire, la déclaration des éléments indispensables au calcul des impositions et un bordereau des pièces jointes identifiant les pièces à rassembler pour votre projet.

Ajouté à cela, vous devez nécessairement fournir une représentation de situation du terrain à l’intérieur de la commune, précisant son échelle et son orientation par rapport au nord. Vous devez également joindre à votre dossier, un plan en coupe du terrain, un plan de masse des constructions et un plan des façades et des toitures. N’oubliez pas que le plan en coupe du terrain devra préciser les coordonnées d’implantation de la construction par rapport au profil du terrain. De même, le plan de masse doit être coté dans les 3 dimensions précisant l’échelle et l’orientation du terrain par rapport au nord.

Après cela, vous n’aurez qu’à fournir une notice présentant le projet et décrivant le terrain, ainsi que des photographies présentant le terrain dans son environnement proche et lointain. N’omettez surtout pas d’ajouter à tout cela des attestations d’étude de faisabilité des approvisionnements en énergie et des croquis à main levée ou des simulations informatiques. Les pièces qui vous seront demandées doivent nécessairement être énumérées dans le bordereau et varient en fonction du projet. Ainsi, ces éléments sont très importants dans la construction d’un local professionnel.

3. Le choix d’un matériau adapté pour une construction professionnelle

Le bois est la matière la plus appropriée pour construire un bâtiment professionnel. Son usage dans un projet professionnel est très important, car il élargit les possibilités d’architecture. De même, une construction faite à l’aide de bois est plus économe en énergie et en eau. Générant moins de nuisances, elle facilite la construction des bâtiments dans un court délai. Par ailleurs, ce matériau répond parfaitement aux normes mises en vigueur pour ce type de constructions grâce à ses performances acoustiques et thermiques. Il offre à vos locaux un supplément de confort et une sensation de bien-être.

4. L’évaluation du prix d’un bâtiment professionnel

Pour évaluer le prix d’un bâtiment d’une telle ampleur, de nombreux critères doivent être pris en compte. En effet, il s’agit de la surface et de la hauteur du prix du bâtiment, des matériaux utilisés, des équipements nécessaires, de l’entreprise choisie, du type de bâtiment et de l’architecture choisie. En général, 50 % des coûts portent sur la main-d’œuvre. De même, il a été remarqué que 40 % des coûts regroupent les matériaux et équipements et 10 % des coûts ont souvent rapport aux imprévus. La somme des montants de ces éléments vous donnera un aperçu du coût global des travaux à effectuer. Vous pourrez aisément établir vos prévisions financières en fonction de ce montant pour éviter le manque de matériaux par exemple.